enfant qui ronfle en dormant

Votre enfant ronfle : quand devez-vous vous inquiéter ?

Vous avez raison de vous poser des questions sur les ronflements et habitudes de sommeil de votre enfant. Leur ronflement est-il normal ? Est-il dangereux ? À quel moment devient-il une source d’inquiétude ? Nous allons voir les causes les plus courantes du ronflement, des symptômes de possibles troubles du sommeil et des options de traitement pour vos enfants.

Causes du ronflement chez les enfants

Le ronflement est le bruit causé par les vibrations dans les voies respiratoires supérieures du système respiratoire en raison de l’obstruction du mouvement de l’air pendant le sommeil. Bien que les ronflements doux ou les petits sifflements nocturnes de votre enfant puissent sembler mignons, il est possible que leur ronflement soit le signe d’un trouble du sommeil. Voici quelques causes typiques qui pourraient être à l’origine du ronflement de votre enfant.

  • Infection des voies respiratoires. Si votre enfant a le nez bouché à cause d’un rhume ou d’allergies, il est probable que son ronflement est causé par un blocage dans les sinus. Ce blocage nasal les oblige à respirer par la bouche, ce qui peut entraîner des ronflements.
  • L’asthme est une affection chronique qui entraîne une obstruction diffuse des voies aériennes.
  • L’hypertrophie des amygdales et des adénoïdes est l’une des principales causes du ronflement chez les enfants et une forte indication d’une potentielle apnée obstructive du sommeil. Les glandes enflées contribuent à bloquer les voies respiratoires, ce qui rend la respiration de votre enfant difficile pendant la nuit.
  • Septum dévié. Un septum dévié se forme lorsque les voies respiratoires des deux narines sont décalées ou déplacées. Cela rend la respiration par le nez plus difficile, car le passage d’une narine est plus petit que l’autre, ce qui réduit le débit d’air et cause des difficultés respiratoires.
  • Syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS) – Environ 3 % des enfants âgés de 1 à 9 ans souffrent du SAOS. C’est un état grave dans lequel la circulation de l’air à travers le système respiratoire supérieur est obstruée, ce qui rend la respiration extrêmement difficile. Les enfants (et les adultes également) qui souffrent de SAOS non traitées peuvent avoir de nombreux problèmes de santé associés.

Quand faut-il s’inquiéter du ronflement de votre enfant ?

Comment savoir si mon enfant souffre d’apnée obstructive du sommeil ?

Ce qu’il faut chercher pendant la nuit.

  • Il ronfle régulièrement (3 nuits ou plus par semaine).
  • Sa respiration est interrompue par des halètements, des reniflements ou des pauses de plus de 10 secondes.
  • Il est souvent réveillé par les interruptions dans sa respiration.
  • Il transpire abondamment pendant le sommeil.
  • Il a un sommeil agité et bouge souvent. Il dort dans des positions anormales avec la tête dans des positions insolites (en particulier avec la tête inclinée en arrière).
  • Il fait souvent pipi au lit.

Ce qu’il faut chercher pendant la journée.

  • Il est trop somnolent pendant la journée. C’est un bon indicateur qu’il n’a pas assez dormi la veille en raison des réveils fréquents au milieu de la nuit.
  • Il a du mal à se réveiller le matin. Cela peut être une indication qu’il ne dort pas de façon reposante la nuit.
  • Il s’endort souvent pendant la journée ou a l’habitude de rêver.
  • Il a des problèmes d’apprentissage, de comportement ou sociaux.
  • Il est souvent énervé, capricieux, agité ou agressif.
  • Il parle par le nez et respire principalement par la bouche.

Certains enfants sont-ils plus enclins à ronfler ?

Le ronflement est plus fréquent chez les enfants qui ont :
  • Du surpoids.
  • Une naissance prématurée.
  • Des troubles cranio-faciaux (souvent dus à des malformations congénitales comme une fissure palatine ou labiale, ou à un traumatisme).
  • Certains troubles génétiques (comme le syndrome de Down).
  • Certaines maladies neuromusculaires (comme la paralysie cérébrale et la dystrophie musculaire).
  • Drépanocytose

Comment préparer un rendez-vous chez le médecin ?

Il est important que vous commenciez un carnet de sommeil. Vous pouvez noter combien de nuits par semaine il ronfle. Inscrivez  ses habitudes de sommeil après la 1ère heure d’endormissement comme la fréquence de ses ronflements, leur volume sonore. Écrivez à minima si son ronflement est occasionnel ou fréquent. Si vous pouvez, notez sa position de sommeil lorsqu’il ronfle.Avec ces informations votre médecin pourra plus facilement vous aiguiller.

Quelles sont les solutions au ronflement de mon enfant ?

Quasiment toutes les solutions au ronflement seront aussi efficaces chez les enfants. Par contre, comme la majorité des traîtements ont été créés au départ pour les adultes, certains sont inadaptés, comme les orthèses d’avancée mandibulaire.

Il faut comme toujours connaître la cause des ronflements. Pour cela il suffit de lui faire les tests simple, de façon ludique. Ensuite vous pouvez choisir parmi les solutions adaptées à votre enfant.

De plus, les enfants supportent beaucoup moins les contraintes. Il sera bien plus facile de leur faire adopter une solution non intrusive comme:

Retour haut de page